5 jours à Budapest : Le joyau du Danube

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
81

Bonjour à toi qui lis cet article,

Je rentre tout juste de mon voyage et j’avais hyper envie de faire un article pour donner mes petits conseils à de futurs voyageurs mais aussi vous montrer quelques images de cette ville éclectique, riche, rayonnante et hyper intéressante.

EN RÉSUMÉ :

Budget / jour / personne: 115€

40€ de nourriture, 35€ d’hébergement, 40€ de transports+visites+thermes

Incontournables coté Buda  (Rive gauche du Danube)

Le Bastion des Pêcheurs, l’église de Mathias, le funiculaire, le château et sa fontaine, le musée de l’hôpital dans la roche

Où Manger dans Buda :

Jamies Italian  – Resto italien bon et pas cher, à 2 pas de l’église

Incontournables coté Pest (Rive droite du Danube)

La grande Synagogue, La basilique saint Étienne, l’Opéra, le marché central, le parlement, les chaussures au bord du Danube

Où Manger dans Pest :

Mazel Tov – Un resto derrière une façade en ruine dans le quartier juif. On y mange de très bon schawarma et falafel, le cadre est parfait, la déco magnifique, le service rapide (attention réserver si vous mangez après 20h)

Köleves – Si vous y allez en été, réservez dans ce resto pour diner dans le petit jardin, le cadre est top, la nourriture parfaite et entre le culture hongroise et juive. De quoi passer une belle soirée

Borbirosag – Derrière le marché central, sur une place hyper calme, un resto simple mais délicieux (je pense que c’est là que nous avons le mieux mangé). Service rapide.

Bon plan :

La budapest card permet non seulement de prendre les transports autant qu’on le souhaite (et il faut se le dire, la ville est très grande donc c’est un réel plus) mais aussi d’avoir des réductions sur de nombreuses visites et certains thermes.

Chaussures au bord du Danube – PEST

Un peu d’histoire

Pour comprendre Budapest, il faut avant tout comprendre son histoire. Je ne vous ferais pas un grand cours d’histoire parce que j’en suis simplement incapable (et si ça vous intéresse, Wikipédia s’en chargera bien mieux que moi).

Ce qu’il faut savoir dans les très grandes lignes :

  • Budapest était jusqu’en 1873 trois villes : Buda, Obuda et Pest. La Hongrie était une monarchie riche et très développée.
  • La première guerre mondiale, a entrainé une perte humaine et de territoire importante.
  • Le désir de reconquérir les territoires perdus pousse le royaume à s’unir à l’Allemagne nazie. Budapest compte à ce moment là une très grande population juive (un tiers des habitants) qui est alors exécutée dans des camps de concentration, lors de génocides, où simplement tués au bord du Danube durant des razzia nocturnes.
  • Les bombardements ont ravagés la ville, les plupart des monuments (dont le château) sont détruits.
  • En 1945, l’armée rouge libère Budapest et y installe un pouvoir communiste. La Hongrie sera sous ce régime jusqu’en 1989.  C’est dans cette période que la ville connait un nouvel essor : les monuments sont reconstruits, de nouveaux voient le jour, la population croit et la ville s’étend.
  • Aujourd’hui la Hongrie est une démocratie parlementaire.

Le parlement – PEST

Établir un itinéraire :

Je ne vous ferais pas un topo de ce que nous avons fait jour par jour parce que je pense que notre itinéraire n’est pas optimisé. Je peux tout de même vous donner quelques conseils :

  • Une journée entière est nécessaire pour visiter la colline du château à Buda
  • Il y a beaucoup de thermes mais préférez le matin ou la fin de journée (après 19h) car il y a beaucoup moins de monde !
  • Pest est très riche en monuments, parcs, architecture, musées, restos, … A mon avis il faut compter 3 jours minimum (attention, pour visiter le parlement, il faut réserver en ligne 1 à 2 jours avant).

Les graffitis du quartier Juif – Rue Akacfa – PEST

Coté Buda :

1) Un hôpital sous le château

Je vous conseillerais de visiter le musée de l’hôpital dans la roche. Ce sont des visites guidées uniquement en anglais. Je trouve que c’est un incontournable d’abord pour comprendre l’histoire mais aussi parce que c’est assez exceptionnel d’avoir accès à ces galeries ( par exemple à Toulon nous avons aussi un réseau de galeries sous le Faron mais c’est militaire donc on ne peut pas visiter).  La visite dure 1h.

Entrée du musée dans la roche – Photos interdite à l’intérieur – BUDA

2) Les petites rues de la colline

En se promenant dans Buda, vous verrez de nombreux bâtiments style gothique ou médiéval, des maisons colorées, des rues pavées, … C’est charmant.

Ruelles de la colline – BUDA

3) L’église de Mathias et son toit aux couleurs vives

Encore un incontournable. Cette église et vraiment incroyable de l’extérieur comme de l’intérieur. Je vous conseillerais donc d’y entrer (payant)

Église de Mathias – Intérieur – BUDA

Église de Mathias – Extérieur – BUDA

Église de Mathias – Extérieur – BUDA

 

4) Le bastion des pêcheurs

Sur le coté droit de l’église (là où il y a l’entrée) il y a une statue de Saint-Etienne à cheval et derrière, 7 tours Romanes (oui je vous ai dit, niveaux architectural c’est vraiment éclectique et étrangement ça rends super bien). Ces tours et le chemin de ronde forment le bastion des pêcheurs, un monument construit sur l’ancien marché aux poissons et qui donne une vue panoramique sur la ville. Économisez vos sous, inutile d’y entrer par contre descendez les marches et retournez vous, la vue depuis les marches est magnifique.

Statue équestre de Saint Étienne et Bastion des pêcheurs – BUDA

Vue sur le Bastion des pêcheur et l’arrière de l’église Mathias depuis les marches du Bastion – BUDA

Bastion des pêcheurs – tour principale _ BUDA

4) La relève de la garde

En allant vers le château, vous passerez devant le palais présidentiel. Toutes les heures, les gardes changent. Ce n’est clairement pas la relève de la garde la plus intéressante que j’ai vu, mais si votre timing le permet, c’est tout de même sympa.

Relève de la garde – BUDA

5) Un funiculaire atypique

Je ne vous conseillerais pas de le prendre parce que c’est hyper cher pour pas grand chose mais je vous conseillerais de monter ou de descendre de la colline sur le même versant, ne serait-ce que pour l’apercevoir. Il est vraiment particulier. Personnellement je le trouve magnifique. Il monte la colline depuis le pont aux chaines jusqu’au palais présidentiel et le château.

Funiculaire – BUDA

6) Le château

Le château abrite en fait 2 musées : le musée d’histoire de Budapest et la galerie nationale hongroise. Si vous n’en faites qu’un je vous conseille la galerie (le musée d’histoire est tout en désordre, on comprend pas grand chose).

Le château a connut d’énormes dommages lors de la seconde guerre mondiale. A cause de restriction budgétaire, il a été reconstruit au plus simple (sans les ornements et statues de l’époque). Le plus intéressant à voir se trouve dans la cours du château : la fontaine de Mathias qui représente une scène de chasse (réaliste et imposant).

La fontaine de Mathias – Château – BUDA

Coté Pest :

Jour 1

1) Visiter la grande synagogue

Une forte communauté juive vit dans Budapest et l’histoire de la ville est liée à celle de cette communauté. La grande Synagogue est vraiment à visiter, d’abord parce qu’elle est très belle mais aussi parce qu’elle est unique ! Les juifs néo-logues n’existent qu’en Hongrie et construisent leurs Synagogue à la façon d’une église (avec 3 nefs et un chœur). Une visite guidée en français toutes les 30 minutes et si vous êtes chanceux, des chants yiddish.

Grand Synagogue – Extérieur – PEST

Grand Synagogue – Court Extérieur – PEST

Grand Synagogue – Intérieur – PEST

2) Passer à Ferenciek Tere

Un carrefour à voir absolument car il est entourée de bâtiments style art nouveau et gothique. C’est aussi de là que partent les différentes rues piétonnes du quartier dont Vaci utca, la rue commerçante principale. En la remontant, vous arriverez sur la place Vörösmarty ter sur laquelle se trouvent quelques boutiques et surtout la chocolaterie au style baroque Gerbeaud.

Place Vörösmarty ter – PEST

Batiment style art nouveau Ferenciek Tere – PEST

3) Visiter la basilique saint Etienne

Une basilique conçue par 3 architectes, qui ne manque pas de vous en mettre plein les yeux. En plus de la visite de l’intérieur de la basilique, vous pouvez monter sur les toits par l’une des tours et avoir une vue panoramique sur l’ensemble de la ville.

Basilique Saint Étienne – Intérieur – PEST

Basilique Saint Étienne – EXtérieur – PEST

4) Finir la journée en flânant dans le quartier Juif

Le quartier Juif se situe à l’est de la grande synagogue. Il regorge de jolies choses à découvrir : des passages dans lesquels ont lieu des petits marchés, des graffiti grandeur nature, des restos, pub et discothèques derrières des murs en ruine, des petites cours boisées où prendre un verre, … Bref l’idéal pour une fin de journée réussie.

Restaurant Mazel Tov – Quartier Juif – PEST

Petite rue du Quartier Juif – PEST

Jour 2

1) Commencez par une visite du parlement

L’intérieur comme l’extérieur est à couper le souffle. Un bâtiment qui mérite vraiment une visite guidée (de toutes façons c’est l’unique moyen de rentrer dedans). Attention à avoir réservé à l’avance.

On découvre à la fin de cette visite, les changements qu’il a connu lors des différentes occupations (nazie et communiste).

Parlement de nuit – PEST

Parlement Intérieur – PEST

2) Se balader au bord du Danube

En sortant du parlement, rejoignez le Danube. En descendant sur quelques mètres vous trouverez les fameuses « chaussures au bord du Danube » en hommage aux juifs tués là puis jeter dans le fleuve lors de la seconde guerre mondiale.

3) La place de la liberté

Cette place mérite un petit détour d’abord pour son coté reposant mais aussi pour l’architecture art nouveau des bâtiments aux alentours. Ne manquez pas la statue « mémorial » de l’occupation allemande de 2014 qui fait tant polémique. Elle place la Hongrie comme une victime des allemands et du nazisme alors que c’est bien loin d’être la réalité, puisque les Hongrois ont participé activement à l’extermination juive et ont accueilli les allemands à bras ouverts. En face de la statue, on trouve donc un ensemble d’affiches, de photos, … du peuple hongrois voulant rétablir la vérité.

Mémorial de l’occupation Allemande – PEST

4) Visiter l’opéra

L’opéra de Budapest vaut franchement le détour. Attention toutefois, il est en rénovation jusque 2020, vous ne pourrez donc pas voir l’extérieur et l’auditorium. Malgré tout, la visite est appréciable, le guide vous explique toute l’histoire de l’opéra mais aussi quelques anecdotes qui rendent la visite plus vivante. Enfin, 2 artistes sont là pour pousser la chansonnette, et ils ont sacrément du coffre.

Si vous avez encore de l’énergie, marchez jusqu’à l’académie de musique. La devanture est assez impressionnante et la ruelle fort agréable pour se poser et boire un verre !

Opéra de Budapest – Intérieur – PEST

Jour 3

1) Aller au marché central

C’est animé, on peut y manger tout un tas de spécialités Hongroise, acheter des souvenirs, …. Le bâtiment lui-même est a voir, en particulier son toit 😉

Grand Marché central – PEST

2) Se perdre dans le jardin de la ville

Au nord est de la ville se trouve Varosliget, le jardin de la ville qui abrite de nombreux musées et quelques curiosités comme la place des héros ou encore le château au milieu du lac qui ressemble à un château  Disney avec tous ses styles différents (il retrace en fait 1000 ans d’architecture hongroise d’où l’incohérence totale).

Place des Héros – PEST

Château Vajdahunyad – PEST

Château Vajdahunyad – PEST

Enfin je vous conseillerais de prendre le temps de vous rendre dans les bains, nous en 5 jours nous en avons fait 4 mais je ne vous en conseillerais que 3.

LES MEILLEURS BAINS :

Les bains Gellert

(réduction avec la budapest card)

Ils sont bien plus classes, plus roccoco / art nouveau, enfin bref ça claque quoi 😉 Mais attention il y a du monde. Un grand bassin intérieur pour nager et plusieurs bassins et sauna extérieurs pour se détendre. Vraiment, rien que pour le décor ça vaut le coup. Allez-y après 18h30, c’est nettement plus agréable.

Bains Gellert – BUDA

Les bains Szechenyi

(réduction avec la budapest card)

Les plus connus, les plus grands, les plus incroyable mais les plus fréquentés. Honnêtement, le cadre vaut le détour (dans le parc de la ville) mais ça grouille de monde et de français. Je vous conseillerais de les faire le matin, avant 11h30.

Bains Szechenyi – PEST

Les bains Lukacs

(gratuits avec la budapest card)

Ils sont relativement petits mais possèdent quand même 2 bassins dans lesquels nager, une très grande terrasse sur le toit, un bar, des bains à remous, … C’est propre et simple. Personnellement je leur ai trouvé énormément de charme.

Bains Lukacs – BUDA

Un article riche en informations et en photos, j’espère que ça vous donne envie de visiter cette ville incroyable. Dites-moi tout ça en commentaire. Belle journée !

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
81
About

4 Comments

  • Justine 22 août 2018 at 15 h 05 min Reply

    Encore de très belles photos ! Merci de nous faire voyager un petit peu avec toi à ta façon 💛

    1
    • Anaïs 23 août 2018 at 9 h 13 min Reply

      Merci Justine !
      J’adore voyager et j’adore vous le faire partager 😉

      11
  • Joyful Dreams 27 août 2018 at 16 h 42 min Reply

    J’ai tellement envie de découvrir Budapest ! Je l’ai vu plusieurs fois dans mes recommandations sur Pinterest, je pense que c’est un signe 😉 C’est une destination que je note et que je ne manquerai pas de faire 🙂

    4
    • Anaïs 27 août 2018 at 16 h 50 min Reply

      Salut Mélanie,
      J’espère que tu auras la chance d’y aller parce que ça vaut vraiment le coup ! Un peu compliqué pour communiquer par contre parce que leur anglais est pas toujours parfait mais pour le reste, un séjour vraiment au top 🙂

Leave a Comment