A toi, mon anxiété

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
31

Je crois que tu t’es invité dans ma tête bien avant que j’en prenne conscience. Je crois que tu m’as fait signe sous plusieurs formes depuis toujours (crise d’urticaire, migraines, angoisses nocturnes, crises de tétanie …). Je crois que je te déteste et paradoxalement j’ai besoin de toi. Tu es mon parasite, celui qui se nourrit de mon énergie.

« Détends toi «  qu’ils me disent. Simple à dire mais bien moins simple à faire avec toi comme colocataire dans ma tête.

Je pourrais passer des heures à chercher à comprendre pourquoi tu t’es incrusté comme ça et pourquoi j’imagine toujours le pire. Un peu de mes parents, un peu de la vie qui m’a trop souvent montré ses côtés obscures. Un peu tout ça qui t’a laisser de la place pour grandir.

Ces derniers temps j’ai pris conscience de la place que tu occupes dans ma vie, de ta perversité et de tout ce que tu m’empêches de vivre pleinement, en étant à ce que je fais à 100% et pas toujours dans les hypothétiques conséquences.

Mon anxiété, je t’écris cette lettre rapide pour te dire que je demande le divorce !

Mon autre moi

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
31
About

3 Comments

  • Justine 15 janvier 2019 at 14 h 34 min Reply

    Magnifique, très touchant… Ca fait écho en moi et pour le vivre depuis toute petite et pour avoir réussi à m’en débarrassé pendant une période assez longue, sache que c’est possible de bien vivre avec. Mais on ne s’en débarrasse jamais vraiment. Disons qu’il y a des période ou elle n’est plus du tout là, je pense que si c’est dans notre nature profonde, elle revient toujours nous faire un coucou de temps en temps mais on peut apprendre à gérer et à s’épanouir même avec ça. Je te le souhaite de tout coeur <3

    1
  • Coline 16 janvier 2019 at 12 h 46 min Reply

    Quel belle lettre. Moi aussi j’aime bien écrire à certains sentiment ou sensation qui me dérange et cela me fait toujours beaucoup de bien. J’espère que la séparation se passera bien, et si elle persiste, peut-être que le mieux sera de trouver un moyen de vivre avec, de cohabiter. Pas forcément facile je suis bien d’accord mais je suis sure que c’est possible 🙂

    • Anaïs 29 janvier 2019 at 18 h 33 min Reply

      Merci Coline pour ton soutien 😉
      Je crois qu’en ce moment elle me laisse tranquille (a t’elle eu peur des menaces ?)

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.