Aurélie Valognes : Mémé dans les orties – En voiture, Simone !

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
4

Enfin je trouve un peu de temps pour écrire un article lecture. Et pour fêter ça, je ne vais pas vous parler d’un livre mais de 2 ! J’ai déjà écrit un article sur l’un des livre de cette auteure (tu peux retrouver l’article ici). J’avais beaucoup aimé alors j’ai profité de mes vacances en Bretagne (et du retard des avions …) pour en lire 2 autres. Je vous donne mon avis !

Mémé dans les orties

Il s’agit du premier roman d’Aurélie Valognes. Il est parut en 2016.

En quelques mots

  • Genre : Roman
  • Nombre de pages : 264
  • Ma note : 14/20 – Un bon moment

Synopsis

«  Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur. »

Mon avis

Pourquoi aime-t-on se genre d’histoire au scénario un peu trop convenu et à l’happy-end nian-nian ? Parce qu’on y trouve un peu de réconfort, parce qu’on rit des personnages très caricaturaux, parce qu’on a tous un petit vieux ou une petite vieille insupportable ou un voisin peu sympathique et que donc on peu rapidement se projeter dans l’histoire, parce que c’est légers, fluide, et que ça fait du bien au moral.

Je ne vous dirais pas que c’est un livre à lire absolument. Je vous dirais que je comprends l’engouement autour de ce roman. Je vous dirais que si vous le lisez, vous allez passer un très bon moment et que vous aurez envie d’acheter les autres romans de la même auteure.

Pour moi c’est le roman typique des vacances. Les personnages, surtout celui de la petite Juliette, sont attachants et plein de piquants. Je ne me suis jamais ennuyée. Les scènes s’enchaînent à un très bon rythme et les pages se tournent sans que l’on ait envie de piquer du nez.

En revanche, je suis assez d’accord avec certaines critiques qui comparent la lecture de ce livre au visionnage d’un téléfilm du milieu d’après-midi. Il n’y a pas beaucoup de surprise dans l’intrigue.

Au passage, l’auteure nous permet de nous interroger sur la solitude des personnes âgées et leur besoin de sociabilisation.

En voiture, Simone !

Il est parut en 2017.

En quelques mots

  • Genre : Roman
  • Nombre de pages : 256
  • Ma note : 16/20 – Irrésistible

Synopsis

 » Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques.  Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine.  Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants  ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps  ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et…  trois belles-filles  délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée  ; Laura, végétarienne angoissante  ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une  grand-mère  d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et  un chien  qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez ! « 

Mon avis

J’ai vraiment préféré celui-ci. Sûrement parce que je me reconnais et m’identifie plus aux personnages. Ou bien parce qu’on a tous dans notre entourage un macho grincheux, une maman poule, un ou une végétarien(ne) qu’on ne sait pas comment nourrir, …. Ou parce que l’histoire est tragi-comique. Les personnages sont fidèles à l’auteure : aussi caricaturaux que hauts en couleur.

Je me suis laissée happée par l’histoire aux milles rebondissements. J’ai particulièrement aimé le personnage de Martine, au départ femme et mère dévouée qui tente coute que coute d’arrondir les angles et de réparer les bourdes de son mari, elle devient femme moderne, indépendante, révoltée, forte. Elle secoue son mari (que dès les premières pages on ne supporte pas!) et s’impose.

Simultanément, on assiste au démarrage d’une relation tendre et tout en confession entre Jeanne et Jacques (qui au départ, sur le papier n’ont pas grand chose en commun). J’ai été touchée aussi par cette jeune femme en plein doutes sur sa relation amoureuse où l’on ne se dit pas les choses et sur sa capacité à se faire accepté par cette belle-famille un peu dingue.

Mention spéciale aussi à Antoinette, cette grand mère non conventionnelle et tellement perspicace !

Un petit bijou à lire pendant ses vacances (chez la belle famille pour se mettre dans l’ambiance ;)).

Le happy-end est bien-sure au rendez-vous dans ce roman « bien pensant » mais ça fait du bien au moral et aux zygomatiques !

En résumé, ce sont 2 romans feel-good qui sont parfait pour des vacances ou simplement pour se détendre. Ils ne sont pas moralisateur ni très profond psychologiquement mais tellement agréables à lire !

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
4
About

2 Comments

  • Justine 10 juin 2019 at 12 h 01 min Reply

    Moi je dis, vive les Happy Ends !
    Ces livres sont dans ma liste, j’y arriverai un jour… Ahah

    • Anaïs 11 juin 2019 at 18 h 49 min Reply

      Mais oui tu y arriveras 😉 et puis quand tu les ouvre ces livres, tu tournes vite les pages !

Leave a Comment