Le « no bra » kesako ?

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
21

Hello mes petits lecteurs 🙂

Cette semaine j’aborde un sujet « tendance », qui n’était pas vraiment prévu. Il y a quelques jours, j’ai lu un article à ce sujet. Moi aussi je pratique le « no bra » principalement l’été et de plus en plus. Ça me paraissait banal mais finalement au vu des questions, commentaires  et réactions sous cet article d’une blogueuse bien plus influente que moi, je me suis dit que c’était pas si banal que ça et que moi aussi je pourrais partager mon expérience . J’ai pas vraiment pour intention d’en faire la pub ni de te blâmer si toi tu n’envisages pas du tout d’enlever ton soutien-gorge, je veux juste te donner les raisons de mon choix et ce que ça m’apporte.

Pourquoi vivre les seins libres ?

  1. Parce que je n’ai pas vraiment besoin de soutien-gorge. C’est bête comme raison mais c’est la première qui me vient à l’esprit. J’ai une petite poitrine il faut bien que j’y trouve un avantage. En effet si tu as une poitrine généreuse, qui a besoin de soutien tu trouves mon idée incongrue ^^.
  2. Parce que j’apprends à m’accepter avec ce que la nature m’a donné et que je ne peux pas vraiment changer. Enfin si avec de la chirurgie mais franchement je suis déjà passé sur le billard plein de fois (pour des raisons de santé), j’ai pas envie d’y retourner pour des raisons d’esthétique. Surtout que c’est loin d’être une opération bénigne, ça fait mal et ça coûte cher. Je n’ai jamais été complexée par ma poitrine à ce point (mais je conçois que certaines passent le pas car leur complexe leur gâche la vie).
  3. Pour arrêter de se cacher derrière du faux. Et oui, les soutien-gorges push-up ça fait des beaux seins, bien plus gros et surement plus attirants. Mais tu lui dis quoi à ton ou ta chéri quand il/elle découvre qu’il a été trompé sur la marchandise ?
  4. Parce que je vis un cauchemar à chaque fois que je rentre dans un magasin de lingerie. Et oui, il n’y a pas que les femmes qui font un bonnet E qui ont du mal à trouver soutien-gorge à leur poitrine. Certes je n’ai pas de poitrine mais j’ai un dos de nageuse (sans aucune offense aux nageuses). Je suis très large, j’ai même calculé une fois je devrais mettre du 105 en tour de dos (ce qui n’existe pas pour des petits bonnets). Résultats 80% du temps j’achetais un soutien-gorge pas à ma taille plus un prolongateur de dos et malgré ça j’étais serré comme pas possible. Les 20% restant, je sortais dépitée du magasin.
  5. Pour être libre ! Libre de porter des hauts dos nu quand il fait 35°, libre de mes mouvements, libre de vivre comme j’en ai envie !

Les hauts transparents, les hauts qui font des seins informes et le monokini

Voilà trois sujets qui, je pense, vont avec le « no bra ». Moi j’ai pas opté pour un « no bra » complet et extrêmiste.

  • Si le haut est transparents, je mets un bandeau ou un soutient-gorge mais je me tourne de plus en plus vers des soutien-gorges sans armature et sans coussinet.
  • Si le haut me fait pas de jolies seins sans soutien-gorge : soit je mets quand même un soutien-gorge, soit je change de haut, soit, si c’est juste qu’on devine les tétons, je mets des cache-tétons.
  • A la plage, je mets un haut sauf si on est sur une petite crique avec mon chéri et qu’il n’y a pas grand monde. Ok j’apprends à accepter ma poitrine, ok je me sens bien sans soutien-gorge mais quand même je suis un peu pudique.

Et qu’est ce que ça m’apporte ?

  1. Du bien-être. Je me sens pas étriquée, je me sens pas mal à l’aise, le regards des gens n’a pas changé pour autant, bref je vis bien.
  2. Des seins plus fermes et plus « jolies ». J’ai toujours trouvé mes seins pas très beaux, j’aimais pas leur forme. Depuis que je porte moins de soutien-gorge (1 à 2 jours par semaine), ils deviennent plus « beaux ». C’est un effet que j’avais pas prévu mais qui s’explique. A force de soutien-gorge, les muscles sous les seins, qui les maintiennent ne travaillaient plus. Donc quand j’enlevais mon soutien-gorge s’était pas top. Maintenant mes muscles font leur job et ma poitrine me remercie ^^.

Ps : Oui je sais j’ai la marque du maillot 😀 – Ps 2 : Oui j’ai un petit coup de soleil. Pourtant je mets de la crème, mais le bateau ça ne pardonne pas !

 

J’espère que cet article pourras aider certains / certaines à comprendre ce qu’est le « no bra » et pourquoi certaines comme moi en sont devenues adeptes. Si tu veux me parler de ton expérience ou me poser une question, tu peux laisser un petit commentaire 😉

 

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
21
About

2 Comments

  • Justine 14 août 2018 at 11 h 20 min Reply

    Super article et super sujet ! J’ai prévu d’en écrire un sur mon blog également un jour. Je pense que je citerai le tiens, plus on est nombreuses à en parler, plus ça peut aider des filles à se lancer si elles en ont envie. Moi aussi j’ai des tout petits tétés et je les adore comme ça 😺 en revanche, je n’utilise pas de cache tétons et moi, je remarque de temps en temps que le regard des gens changent, c’est pour cette raison que je souhaite écrire là dessus, pour faire comprendre que les seins des femmes ne sont pas que des objets sexuels. 🙂
    A bientôt 💛

    • Anaïs 15 août 2018 at 14 h 07 min Reply

      Hello Justine !

      Merci pour ton commentaire. Le premier sur cet article qui pourtant est l’un des plus lu de mon blog. Je crois qu’il y a une espèce de pudeur à ce sujet parce que la société et surtout les médias hyper-sexualisent les seins. A la base ce ne sont que des biberons ! Je pense qu’il faut bien distinguer le coté sensuel et sexuel.
      Esthétiquement, moi je préfère quand on voit pas les tétons mais c’est juste mon avis.
      Hâte de lire ton article alors 😉
      Bisous <3

      1

Leave a Comment