Mes faire-parts presque 100% fait-main

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
71

OK OK je l’admet ça fait 2 articles « mariage » coup sur coup. Mais là c’est aussi un article DIY ! Et j’avais hyper envie de vous l’écrire pour plusieurs raisons :

  • D’abord parce que c’est la première fois que je faisait du scrapbooking (si tu butte sur le mot et que tu n’as aucune idée de ce que c’est, t’en fais pas, il y a 6 mois, moi non plus je ne savais pas ! C’est un loisir créatif et un art décoratif qui utilise le papier comme support, je pense qu’avec l’article, tu comprendras mieux)
  • Ensuite parce qu’on va pas se mentir, j’y ai passé du temps (beaucoup de temps) et que je suis assez contente du résultat
  • Enfin parce que c’est l’occasion pour mes invités qui l’ont reçu dans leurs boites aux lettres de savoir comment il a été réalisé

Je vais présenter dans cet article surtout ce que j’ai fait pour la pochette dans laquelle j’ai glissé le faire part. En fin d’article je parlerais brièvement du faire-part en lui-même qui a été réalisé grâce au logiciel Illustrator (et ma copine W).

Le matériel

Avouons-le, la liste est longue. Mais une fois qu’on a tout, on est bon pour 70 faire-parts.

Pour la pochette:

  • Une feuille de papier Canson de couleur (j’ai choisi verte irisée mais ça ne se voit pas vraiment sur les photos) format A4 (170g c’est suffisant, au delà c’est difficilement manipulable)
  • Une paire de ciseau, une règle, un crayon de papier et un tube de colle
  • Beaucoup de patiente

Pour la cigale :

  • Des feuilles de papier doré métallisé (clique là pour la référence)
  • Une machine Sidekick
  • Une matrice de cigale (trouvée sur le même site que le papier doré)
  • Du papier calque pour les ailes

Pour les feuilles de lavande :

  • Des feuilles de papier doré métallisé comme pour les cigales
  • Des feuilles autocollantes double face
  • Une machine Sidekick
  • Une matrice feuille de lavande (achetée dans un lot chez Cultura)

Pour le tampon personnalisé :

  • Un tampon personnalisé (acheté chez love stamps)
  • Une encre dorée à séchage lent
  • Une poudre à embosser dorée
  • Un appareil chauffant pour embossage (j’ai lu sur internet qu’on pouvait utiliser un grille pain mais j’ai pas voulu tenter le diable et j’ai joué la sécurité, ça coûte environ 20€)

La pochette

4 étapes suffisent pour créer la pochette :

  1. Découper la feuilles A4 en 2 dans le sens de la hauteur.
  2. A l’aide du crayon et de la règle faire dessiner une ligne à 0,5cm sur un côté et en bas.
  3. Découper comme sur l’image en pensant a biseauter les bords, plier les languettes ainsi créées, y mettre de la colle.
  4. Refermer en aplatissant bien les parties collées. Laisser sécher sous un bouquin bien à plat quelques heures.

Attention ça veut dire qu’ensuite votre faire part devra faire un peu moins que 1/4 de page A4 … Sinon il ne pourra pas glisser à l’intérieur !

La cigale dorée

Créer la cigale est assez simple (en théorie du moins) quand on a l’appareil adéquat (machine Sidekick).

En réalité la dernière étape, celle du collage est assez délicate. Mais commençons par le commencement :

  1. Découper des rectangles de papier doré et de papier calque adaptés a la taille de la matrice (le corps de la cigale pour le papier doré et les ailes pour le papier calque)
  2. Disposer sur les plaques de la Sidekick les matrices sur leur papier comme montré sur la photo. Tourner la manivelle de la Sidekick et le tour est joué ! (Enfin presque puisqu’ensuite il faut enlever le papier découpé de la matrice qui reste souvent coincé …). Le bout d’une boucle d’oreille peut aider ! )
  3. Coller les ailes sur le corps de la cigale à l’aide d’une colle en stylo. Celle- ci est très pratique puisqu’elle est bleue quand on l’applique et devient transparente en séchant. Ni vu, ni connu 😉 (achetée chez Cultura)
  4. Laisser sécher au moins une demi journée. Si possible sous un livre ou une plaque pour que les ailes restent bien à plat (sinon avec la colle ça gondole un peu)

Les feuilles de lavande dorées

Sur le même principe que la cigale, avec le bon matos, c’est assez simple.

  1. Comme pour la cigale, la première étape consiste à découper des rectangles à la taille de la matrice de la feuille. Pour aller plus vite, j’ai décidé de faire des rectangles permettant de faire 3 fois la feuille. Il faut découper à la fois dans le papier doré et dans le papier double face. Ensuite coller une face du papier autocollant sur le verso du papier doré pour ne passer qu’une seule fois dans la machine Sidekick.
  2. Passer l’ensemble papier doré et papier collant dans la machine. Et c’est fait !
  3. Coller les feuilles sur la pochette en enlevant simplement la fine opercule du papier autocollant.

Le tampon personnalisé

Ça peut paraître l’étape la plus simple mais pas du tout. D’abord il faut savoir qu’embosser un tampon (c’est à dire lui donner du relief) demande une sacré dextérité. On a vite fait de faire des pâtés. Il faut donc prévoir quelques essais avant de se lancer.

  1. Se faire livrer un tampon personnalisé. Si vous allez voir le site, il existe plein de propositions sympa qui peuvent correspondre à votre thème. Mais en plus, vous pouvez, comme ca a été notre cas, demander un petit changement comme la typographie, ou simplement demander un mélange de 2 propositions.
  2. Imprégner le tampon d’encre. Réaliser le transfert sur la pochette. Attention il faut essayer de faire assez fin et homogène.
  3. Mettre de la poudre à embosser sur le tampon. Enlever l’excédant.
  4. Embosser avec l’appareil chauffant dédié. (Résultat sur la photo ci-après)

C’est aussi à cette étape que je réalise une petite encoche triangulaire au centre de la pochette pour pouvoir insérer et retirer facilement le faire part.

Résultat final

Il ne reste plus qu’à coller la cigale (à laquelle nous avons coupé les antennes, je ne sais pas pourquoi sur la matrice ils en avaient mis alors qu’une cigale n’en a pas !).

Pour le faire part en lui-même, j’ai simplement imprimé sur une feuille Canson 210g ce que j’avais préparé sur Illustrator. Nous avons imprimé à part un coupon réponse. Nous avons réalisé une petite perforation des 2 cartons pour pouvoir les lier avec un petit nœud de bolduc doré.

Ce petit nœud sert aussi de languette pour sortir le faire part de sa pochette.

Nos faire-parts ne sont sans doute pas parfaits mais ils ont été fait avec nos petites mains et nos grands cœurs. Je crois que globalement ils ont plu et nous sommes assez fières de pouvoir dire que nos faire part ne ressemblent à aucun autre.

J’espère que ça donnera des idées à des futurs mariés 😉

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
71
About

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.