Murielle Magellan : N’oublie pas les oiseaux

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
2

Premier Roman de ma Box de Lecture terminé, il est temps de vous faire un petit article à ce sujet !

Vous pouvez retrouver mon article sur cette Box et sur ma première impression sur les livres ICI.

En quelques mots

  • Genre : Roman autobiographique
  • Nombre de pages : 352
  • Ma note : 16/20 – Je conseille

Synopsis

« C’est l’histoire d’une passion, sa nudité, sa beauté, sa cruauté, sa douceur et ses secousses.
Elle, Murielle, 17 ans au début, apprentie chanteuse à l’école des variétés de Paris. Un cri dans une enveloppe discrète.
Lui, le Russe, l’homme slave, le professeur dangereusement séduisant, ange fatigué mais toujours en service.
Leur amour fou, long et compliqué.
Et c’est parce que cette histoire vraie est en tous points romanesque que l’auteur a voulu la raconter. »

 

L’auteure

Murielle Magellan est une comédienne, scénariste, écrivain et metteuse en scène. Elle a écrit des pièces de théâtre et des Romans. « N’oublie pas les oiseaux » est son troisième Roman mais le premier (et seul à ce jour) qui soit autobiographique. On le comprends vite en lisant ce livre, c’est une femme peu sure d’elle mais douée. Avec ce livre, on en découvre beaucoup sur elle, sur sa vie, sur ces pensées. Une vraie prise de risque.

Mon avis

Lorsque l’on ouvre le livre, on découvre Murielle, une jeune fille de 17 ans, maladroite, brouillon dans ses pensées et dans ses choix, qui rêve de faire de la scène. On fait aussi, à travers elle, connaissance avec Francis, nommé « l’homme slave » son professeur qui devient vite son mentor.

Murielle raconte son histoire peu banale, passionelle et pleine de rebondissements avec cet homme mais aussi et surtout, elle se raconte elle. A travers ses souvenirs mais aussi à travers les notes qu’elle a prise tout au long de son histoire dans des cahiers, à la manière de Journaux intimes.

Lorsqu’on ferme le livre, on laisse Murielle, une femme accomplie professionnellement, que la vie à mise à l’épreuve, une mère aussi. Quant au sort de l’homme slave, je vous laisse le découvrir dans le livre.

 

Encore un bouquin qui m’a tenue en haleine, que j’ai re-ouvert tous les soirs et à tous les moments libre que j’avais. J’ai d’abord été surprise par le style d’écriture et les expressions très « cash » de l’auteure. Puis j’ai appris à connaitre cette jeune femme, j’ai été happé par son histoire d’amour, j’ai voulu en savoir plus, j’ai voulu comprendre ces choix. C’est une rencontre amoureuse entre une jeune femme et un homme de 15 ans son aîné, entre une romantique perdue et un séducteur multipliant les conquêtes. Avec ce roman je me suis posée plein de question : est-ce que j’aurais accepté telle ou telle situation, est-ce que l’amour peut transformer une personne, est-ce qu’on est capable de se relever de toutes ses épreuves, que penser de cet homme à la fois attachant, puissant, doué et « gouja » ?

Je trouve que l’auteure à merveilleusement bien réussi à transmettre toutes les émotions par lesquelles elle est passée. Les personnages sont très attachants car très humains. Elle y raconte la beauté, la noirceur et la complexité des sentiments amoureux. Elle fait face à ses propres limites et nous entraîne avec elle.

A tous ceux qui admettent que l’humain est loin d’être lisse, que l’amour peut prendre une multitude de formes, qu’aimer n’est pas un long fleuve tranquille, je vous le conseille vivement !!

 

As-tu envie de le lire ? Que pense-tu des autobiographies ? As-tu déjà lu ce roman ? Dis moi tout en commentaire 😉 

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
2
About

No Comments

Leave a Comment